header fond

Le soldat Albert Dadure

Le soldat Albert Dadure, mort pour la France à 21 ans, était originaire d’Audouville-la-Hubert, près de Sainte-Mère-Eglise, dans le Cotentin. Il a été incorporé en 1914 à Cherbourg au 23ème Régiment d’Infanterie Coloniale de Campagne. Le 7 février 1915, il a été tué à l’ennemi à Massiges.

 

des nouvelles du soldat albert dadure0

 

Pendant près d’un siècle, le corps d’Albert est resté enterré, tout près de la tranchée où il est tombé en 1915. Il a été découvert fin juillet 2013 lors de travaux de restauration de cette tranchée par l’Association de La Main de Massiges.

 

localisation des corps

 

Il avait été inhumé dans une fosse creusée à son attention au bord de la tranchée et, par chance, sa plaque d’identification en aluminium portée au poignet était encore lisible. Hormis le squelette, un morceau de chaussure et cette plaque très endommagée, il ne restait que des boutons d’uniforme. Le soldat était ‘déséquipé’ de son armement, ce qui laisse supposer qu’il a été blessé dans cette tranchée avant d’être secouru en vain par ses camarades qui l’ont inhumé sur place.

 

image6

 

Depuis mars 2012, début des travaux de restauration des tranchées de Massiges par les membres de l’association, c’est le septième corps de soldat de la Grande Guerre à être ainsi découvert.Le corps d’Albert Dadure a été confié au CNRS de Marseille pour une étude anthropologique. Une recherche d’éventuels descendants du soldat a été effectuée par l’association.Le 7 février 2014, jour anniversaire de son décès, la plaque réglementaire a été officiellement posée au cours d’une émouvante cérémonie présidée par le préfet de la région Champagne-Ardenne et en présence des descendants du soldat.

 

pontdemarson sepulture dadure

 

Nouveau livret pédagogique

"Sur les traces d’un poilu de la Main de Massiges : Albert DADURE"

Depuis 2013, le Centre d’Interprétation Marne 14-18 de Suippes, dispose d’un service éducatif avec la présence d’un professeur détaché par le rectorat, qui fait le lien entre l’établissement culturel et l’éducation nationale.

Dans cette démarche, l’équipe du centre travaille activement au développement de documents pédagogiques à destination du jeune public, scolaire et individuel.

Grâce au travail de recherche et de documentation de Mme Isabelle Delorme, conseillère pédagogique à l’Inspection de l'Éducation nationale, le Centre d’Interprétation vient d’éditer un nouveau livret pédagogique sur les traces d’un poilu de la Main de Massiges, Albert Dadure, dont le corps a été retrouvé en 2013 lors de travaux de restauration de la tranchée.

 

Livret Dadure Massiges

 

Ce livret, adapté aux enfants de 8 à 12 ans, propose une découverte ludique et didactique de la vie de ce soldat et plus largement des conditions de vie des poilus, à travers des documents d’époque et une enquête dans la tranchée de Massiges.

► Le livret est disponible à la vente au Centre d’Interprétation Marne 14-18, au prix de 2,00€ pour les groupes scolaires et 3,00€ pour les individuels.

(Crédit Photos : La main de Massiges et Marne 14-18)

Centre d'Interprétation Marne 14-18
4, ruelle Bayard 51600 SUIPPES
Tél. : 03 26 68 24 09 - Fax. : 03 26 66 30 59
Courriel : contact@marne14-18.fr

centenairecomcomtourisme et handicapappstore youtube trip advisorpetit futepasseport gourmand

Copyright 2016 - Centre d'Interprétation Marne 14-18
Mentions légales